COMMUNIQUE DE PRESSE

Lancement de la quinzaine de lutte contre la corruption et les infractions assimilées en Côte d’Ivoire du 09 au 22 décembre 2018

 

Thème : « Ensemble construisons les institutions et outils en charge de la lutte contre la corruption et les infractions assimilées en Côte d’Ivoire »

 

Abidjan, 09 décembre 2018 – CIVIS-Côte d’Ivoire & Réflexes Citoyens, deux (2) organisations citoyennes vous informent du lancement de la quinzaine de lutte contre la corruption dénommée « Ensemble construisons les institutions et outils en charge de la lutte contre la corruption et les infractions assimilées en Côte d’Ivoire »

 

La corruption est un phénomène qui sape les institutions démocratiques, ralentit le développement socio-économique et contribue à l'instabilité gouvernementale. Elle pervertit les systèmes essentiels de réglementation publique et décourage l'investissement. Aussi déséquilibre-t-elle les choix prioritaires en matière d'affectation des ressources publiques, de sorte que le système économique finit par profiter à quelques-uns au détriment du plus grand nombre. Ce qui a pour corollaire l’exacerbation de la pauvreté.

 

Les Nations Unies ont déclaré le 09 décembre « la journée internationale de lutte contre la corruption » pour sensibiliser le monde sur les méfaits de ce fléau. CIVIS-Côte d’Ivoire et Réflexes Citoyens, à l’instar de la communauté internationale, saisissent cette opportunité pour sensibiliser les citoyens ivoiriens sur ce fléau, les nouvelles stratégies pour le combattre ainsi qu’un plaidoyer pour la mise en place d’outils et d’institutions en vue de la combattre.

 

La Côte d’Ivoire a ratifié la Convention des Nations Unis Contre la Corruption (CNUCC) en 2012. De 2012 à ce jour, plusieurs réformes juridiques et institutionnelles sont en cours, celles-ci portant sur l’environnement des affaires, la mise en place de la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance (HABG), la Cour des comptes et la création d’un pôle pénal financier chargé spécialement de la lutte contre la corruption, le blanchiment d’argent et la criminalité financière[1].

 

Si la nécessité de ces réformes n’est plus à démontrer, sont-elles suffisantes pour endiguer ce fléau ?

Ainsi, six (6) ans après la ratification de la CNUCC et au vu du rang de la Côte d’Ivoire dans les rapports sur la corruption et la bonne gouvernance, nous pouvons raisonnablement faire une évaluation constructive sur ce qui a été fait ainsi qu’un plaidoyer mélioratif sur l’ensemble du processus des réformes (bilan6).

 

C’est dans ce cadre que nous voulons qu’ensemble, nous fassions entendre nos voix à travers cette quinzaine de plaidoyer contre la corruption en trois (3) étapes :

Etape 1 : du dimanche 09 décembre 2018 au samedi 22 décembre 2018, Plaidoyer en faveur de la lutte contre la corruption et recueil de signatures des populations sensibilisées au fléau.

Etape 2 : le samedi 15 décembre 2018, de 09 heures à 18 heures, le marathon des communications/regards croisés sur la définition, les conséquences (politiques, économiques, sociales et environnementales) et les solutions de lutte contre la corruption.

Etape 3 : le samedi 22 décembre 2018, de 09h à 13h, les bilans 6 de la lutte contre la corruption en Côte d’Ivoire de toutes les parties prenantes (Organisations de la Société Civile, Médias, Le Privé, Les Partis et groupements politiques ainsi que l’Etat).

 

CIVIS-Côte d’Ivoire et Réflexes Citoyens, pensent que pour ce 09 décembre 2018, nous devons nous mettre ensemble pour que le (i) Procureur spécial [2] soit enfin nommé, que (ii) la loi sur la protection des dénonciateurs, victimes, témoins et experts soit applicable et que nous obtenions du Gouvernement ivoirien un calendrier d'élaboration Inclusive et Participative de la (iii) Stratégie Nationale[3]de lutte contre la corruption

 

 

C’est ensemble que cela sera possible !

 

 

 Infos média Tel : 78058704 



[1] Voir communiqué du Conseil des Ministres du vendredi 03 novembre 2017

[2]Voir le communiqué du Conseil des Ministre du Vendredi 03 novembre 2017 : le procureur spécial sera en charge  du pôle pénal financier chargé spécialement de la lutte contre la corruption, le blanchiment d’argent et la criminalité financière[2].

[3] La Côte d’Ivoire a signé la Convention de lutte contre la corruption en 2012


Qui sommes-nous ?

CIVIS Côte d’Ivoire (CIVIS-CI) est une association d’éducation à la citoyenneté, à l'éco-citoyenneté, à la promotion et à la défence des Droit de l'Homme.

Restez en contact avec nous

Copyright © 2019 CIVIS-CI | Design by : Aitechsoft